Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Urban Session édition 2019, Il va y avoir du lourd !

Avis aux amateurs de break et d’Afro Dance, avec les beaux jours revient le temps du festival Urban session organisé par la MJC des Fleurs (Pau) et qui chaque année depuis 19 ans est l’occasion de rencontres artistiques d’exception. L’édition 2019 ne fera pas exception à la règle, loin s’en faut : la preuve… 

Au Zénith, soirée chorégraphique le vendredi 17 mai à 20h30 

Avec (notamment) la compagnie Paradox-sal et le groupe de break bordelais Last Squad, en plus de deux propositions de l’école paloise N’Fluences, dont l’une est issue d’une résidence menée avec le danseur hip-hop palois Skorpion… Mais il faut dire deux mots (au moins) de la compagnie Paradoxsal, groupe exclusivement composé de femmes – réunies autour du chorégraphe Ousmane « Babson » Sy – qui viendra donner une démonstration d’afro-house spécialement créée pour la 19e édition d’Urban Session. De la féminité, du rythme, du glow, du glam : de l’immanquable donc.

Break Dance Battle Samedi 18 mai à partir de 16h 

Que serait un temps fort consacré aux danses urbaines sans la discipline faisant référence dans le milieu depuis ses origines ? La MJC des fleurs vous convie à une session battle (gratuite), où confronteront leurs talents quelques ténors venus de toute la France et d’au-delà, et où l’on croisera des danseurs russes, brésiliens, allemands, belges… En deuxième partie, ce sont les jeunes de moins de 14 ans qui démontreront leur savoir-faire et prendront part à la compétition, avec la participation attendue des élèves de l’école paloise N’Fluence. Bref, du son, du mouvement, le meilleur de la danse urbaine… Il n’y a pas photo, cette Urban Session 2019 s’annonce mythique. Et vous, vous y serez ? Urban Session est un événement du temps fort Sessions Urbaines, organisé par la Ville de Pau.

Pour tout connaître du programme de cet événement, rdv sur www.pau.fr  .

Pour plus de renseignements sur Urban Session, vous pouvez joindre par téléphone la MJC des Fleurs au 05 59 02 73 27.

Texte : Joseph C.Lacour

Related Posts