Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

Le Tir Sportif, jeu d’adresse et maîtrise de soi

Cette quinzaine, le Mag vous emmène découvrir une discipline sur laquelle plane un certain nombre d’a priori : le tir sportif. Pour cela, nous nous sommes rendus au pas de tir du club lourdais Les Isards de Bigorre, qui nous a reçus et guidés dans une visite détaillée des différents aspects que peut revêtir ce sport où l’essentiel réside dans la concentration et l’adresse… 

« Le tir sportif est une discipline où l’on est amené à se battre contre soi-même ». Voilà les mots d’un licencié du club, croisé sur le pas de tir, qui disent sans doute l’essentiel. Le tir sportif, un peu comme le tir à l’arc, est avant tout un jeu d’adresse. « Sans respiration, sans calme, sans contrôle, il n’y a pas de résultat » nous dira ce même adhérent. « une arme est un objet d’une grande précision. Il n’y a en réalité qu’un seul vrai facteur d’approximation, et ce facteur se situe entre la lunette et la crosse : c’est le tireur. » 

Une discipline multiple 

Le tir sportif est une discipline aux multiples visages, dont la présentation détaillée réclamerait bien plus qu’un simple article pour pouvoir les énumérer tous. Pour faire simple, disons qu’il y a deux éléments qui varient et fondent la diversité de ce sport : le type d’arme choisi et la distance à la cible, cette dernière pouvant osciller entre 10 m et 900 m. Ce à quoi il faut encore ajouter la vitesse si l’on pratique le TSV (Tir sportif de vitesse), variante de la discipline où il s’agira de tirer sur des cibles en suivant un parcours préalablement établi…

Un sport de compétition 

À une question que nous avons posée un peu candidement aux membres du bureau de l’association des Isards de Bigorre, « mais alors, pourquoi pratique-t-on le tir ? », nous avons obtenu une réponse nette et tranchée : « pour faire de la compétition ». Hormis les chasseurs qui viennent sur le pas de tir pour régler leurs armes, les licenciés du club pratiquent en effet dans cette seule optique.

« l’esprit des compétitions reste super bon enfant, on a des gens qui ont du matériel parfois très haut de gamme, d’autres qui arrivent avec des armes sorties de la boite, mais tout le monde se retrouvent dans la même difficulté dès qu’il y a un peu de vent, c’est super marrant. Et ça reste très calme : si vous commencez à prendre un peu les nerfs, vous perdez en concentration et cela impacte la précision de vos tirs. » (La suite dans le prochain numéro de Bigorre Mag).

Un sport de compétition 

À une question que nous avons posée un peu candidement aux membres du bureau de l’association des Isards de Bigorre, « mais alors, pourquoi pratique-t-on le tir ? », nous avons obtenu une réponse nette et tranchée : « pour faire de la compétition ». Hormis les chasseurs qui viennent sur le pas de tir pour régler leurs armes, les licenciés du club pratiquent en effet dans cette seule optique.

« l’esprit des compétitions reste super bon enfant, on a des gens qui ont du matériel parfois très haut de gamme, d’autres qui arrivent avec des armes sorties de la boite, mais tout le monde se retrouvent dans la même difficulté dès qu’il y a un peu de vent, c’est super marrant. Et ça reste très calme : si vous commencez à prendre un peu les nerfs, vous perdez en concentration et cela impacte la précision de vos tirs. » (La suite dans le prochain numéro de Bigorre Mag).

Related Posts