Close
0
  • Bigorre Mag - Béarn Mag

En janvier, tout est encore rattrapable !

Fin décembre, l’heure du premier bilan a sonné. En janvier, il est encore temps de réagir. Objectifs Bac et post-Bac, on commence à réfléchir sérieusement à son orientation. C’est le bon moment pour se donner les moyens de ses ambitions. 

Anacours a fait ses preuves dans le domaine du soutien scolaire grâce à une méthode pédagogique d’apprentissage et un vrai travail d’équipe autour de l’élève. Toutes les matières sont enseignées, du primaire au supérieur, par des professeurs possédant au minimum un Bac + 3 dans leur matière, afin de garantir la qualité de l’enseignement. En cours particuliers (défiscalisés !) à domicile, les progrès sont rapides et la famille est informée grâce à des bilans réguliers. « On sélectionne l’enseignant qui correspond au plus près au profil de l’élève », rappelle Brigitte Fressy, directrice de l’agence Anacours de Tarbes. En agence, les lycéens consolident les matières fondamentales (français, math, sciences, anglais) par petits groupes, lors de stages ou en ateliers hebdomadaires. L’espace étude du soir est réservé aux collégiens.

Cours particuliers à domicile : on passe aux choses sérieuses ! 

Passé Noël, changement de cap. Les élèves apprennent à faire des fiches de révision, à rédiger une synthèse… Souvent, le but des parents est que leur enfant ait de bonnes notes au Bac. Pour l’équipe enseignante, l’important est surtout de faire en sorte qu’il acquière une méthode de travail solide et apprenne à mettre en avant ses atouts personnels et à surmonter ses fragilités.

Objectif orientation ! 

L’état d’urgence est décrété : en janvier, il ne reste que 5 mois pour pré parer le Bac et il est grand temps d’amorcer sa réflexion sur la suite à donner à ses études… Les futurs bacheliers ont jusqu’au 3 avril 2019 pour formuler leurs voeux et finaliser leur dossier sur Parcoursup. Les professeurs d’Anacours s’entretiennent avec eux pour vérifier si leurs aspirations sont réalistes ou pas, et cerner leurs besoins. « Tout est encore rattrapable si la volonté est là. A partir de janvier on pratique un vrai coaching sur les apprentissages, et au printemps on commence à préparer les concours. On organise des examens blancs à la demande. Ils deviennent systématiques à partir de Pâques. » 

Préparation aux écoles de commerce 

Les écoles de commerce sont de plus en plus prisées, probablement parce qu’elles véhiculent déjà une culture d’entreprise, mais aussi parce qu’on peut y prétendre quel que soit son Bac. « Cependant une vraie préparation est nécessaire, car les épreuves du concours n’ont rien à voir avec ce qu’on fait au lycée. Les épreuves écrites se préparent en agence ou en cours particuliers. Des stages sont organisés pendant les vacances de février. L’écrit (QCM en anglais, tests de logique et de langues…) est un premier filtre. Puis viennent les oraux, déterminants. Là on travaille sur l’individualité de l’élève, sa personnalité, son potentiel, car c’est ce que recherchent les écoles de commerce. Une méthode qui a fonctionné avec nos élèves de l’année dernière. » Anacours prépare aussi aux concours d’ingénieurs et des métiers de la santé, ainsi qu’aux indispensables tests de certification en langues étrangères. Au choix : anglais, espagnol, allemand, russe, chinois, arabe…

Anacours s’adresse aussi aux adultes… 

En cours particuliers privés payants ou pris en charge par l’entreprise, la formation pour adultes est un renforcement des points défaillants (expression, langues, gestion…).

… et aux élèves en déscolarisation 

« Nous constatons un nombre croissant de demandes pour des jeunes déscolarisés, pour toutes sortes de raisons ponctuelles ou pas. Nous en avons accompagné trois l’an dernier : on les épaule sur leur façon d’appréhender les cours du CNED et ils bénéficient de nos cours en ligne, en interface avec les enseignants. Pour les graves accidents de la vie, on travaille en partenariat avec les assurances. C’est aussi ça, l’accompagnement scolaire sur mesure. » 

Anacours
Soutien scolaire 8, avenue du Régiment-de-Bigorre à Tarbes
Tél. 05 62 340 376
www.anacours.com

Photos : Camille Espigat / Texte : Valérie Villain-Caseau

Related Posts